payday loans
vip-payday.co.uk

Stomom�dical

  • Decrease font size
  • Default font size
  • Increase font size
Colostomie PDF
La colostomie est une ouverture pratiquée dans l'abdomen par chirurgie afin de permettre à une partie du gros intestin d'être abouchée à la peau. Cette nouvelle ouverture s'appelle une stomie. La stomie permet aux selles d'être déviées d'une section de l'appareil digestif (ou d'un organe) qui a été retirée ou déviée. Les selles et les gaz seront évacués par la stomie et recueillis dans un sac que vous porterez sur l'abdomen, plus précisément sur la peau autour de votre stomie.

Après une colostomie, vous ne ressentirez probablement plus le besoin de déféquer. Vous ne serez plus capable de contrôler l'écoulement des selles et des gaz. Certaines personnes ayant subi l'ablation du rectum continuent de ressentir le besoin de déféquer par le rectum, mais cette sensation disparaît généralement après quelques temps.

Si vous n'avez pas subi l'ablation du rectum, vous ressentirez encore de temps à autre le besoin de déféquer. Il se peut aussi que du mucus soit évacué de temps en temps; ce qui donnerait l'impression d'avoir besoin de déféquer. Le mucus peut être clair, blanchâtre, beige, rose ou brunâtre.

Il se pratique quatre types de colostomies; chacune d'entre elles porte le nom de la section du côlon où est créée la stomie. Il est important que vous sachiez, selon votre type de colostomie, de quelle consistance seront vos selles et à quelle fréquence elles seront évacuées. En effet, la consistance et la fréquence des selles varieront selon la section du côlon où le chirurgien a pratiqué l'opération, les maladies sous-jacentes, les traitements ou une chirurgie complémentaire, votre régime alimentaire et votre apport en liquides.

Qu'est-ce que je peux manger après la chirurgie pour une colostomie ?

Lorsque vous serez rétabli, et à moins que votre médecin ne vous conseille une diète spéciale, vous pouvez revenir graduellement à votre régime alimentaire habituel.

L'aliment que vous aviez du mal à digérer avant l'opération vous causera probablement les mêmes ennuis après l'opération. Mangez une petite portion de l'aliment qui cause problème afin de déterminer votre tolérance à celui-ci. En cas de crampes, de diarrhée, de nausées ou de vomissements, appelez votre professionnel de la santé.

Vous choisirez peut-être de limiter les aliments qui risquent de produire de mauvaises odeurs et des gaz dans des situations où ces phénomènes peuvent être embarrassants. Ces restrictions ne signifient pas que vous devez vous priver de ces aliments à tout jamais. Mais, comme dans toute évacuation normale, les odeurs et les gaz sont indissociables des selles. Un changement dans vos habitudes alimentaires peut contribuer à réduire les odeurs et les gaz.

Source : Guide Convatec du patient

 

 

Visite virtuelle

visite-virtuelle

Gallerie photo

photo

 

 

 

 

 

 

 

 

nestlenutrition